J-7 - La Nouvelle-Zélande en bref

Publié le par Fred


Plus que 7 jours avant le départ! (il me manque plus que ma valise à finir de préparer).
En attendant, pour tous ceux qui se demandent où se situe la Nouvelle-Zélande et qui veulent en savoir un peu plus sur ce pays, voici quelques infos.

La Nouvelle-Zélande est un pays de l'Océanie, au sud-ouest de l'océan Pacifique, constitué de deux îles principales (l'île du Nord et l'île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus petites, notamment l'île Stewart et les îles Chatham.



                  

Et oui!! Je sais c'est super loin de la France. Il y a 18722 km entre Lyon et Auckland (où j'arrive à l'aéroport). je crois qu'il n'y a pas plus loin.

            

Elle est connue pour son isolement géographique, étant séparée de l'Australie d'environ 2 000 km par la mer de Tasman. Ses voisins les plus proches sont la Nouvelle-Calédonie, les îles Fidji et les îles Tonga. C'est de par cet isolement qu'on y voit une faune et flore endémique très riche et variée, allant des kauri géants aux insectes weta et en passant par les kaponga et le kiwi, ces deux derniers symboles officieux du pays.

Quelques données :
  

Le drapeau:                                                           
 
  
  
  


Langue officielle : Anglais et Maori
Indépendance du Royaume-Uni

Capitale : Wellington
Plus grande ville : Auckland
Superficie : 268 680 km     (France: 675 417 km2)
Population totale : 4 134 200      (France: 64 473 140)
Densité : 15,3 hab/km
2      (France: 93,59 hab/km2)
Gentilé : Néo-Zélandais, Néo-Zélandaises

Monnaie : Dollar néo-zélandais (NZD ou NZ$)

Fuseau horaire : UTC +12 (été +11)

Saisons :  Printemps (septembre, octobre, novembre); Eté (décembre, janvier, février); Automne (mars, avril, mai) et Hiver (juin, juillet, août)

Zones géographiques :
On trouve toutes sortes de paysages en Nouvelle-Zélande: les verts pâturages vallonnés de l’Ile du Nord, le désert près du Mount Tongariro, les immenses plaines de Canterbury, les montagnes brunes des Alpes centrales (Lindis Pass), les montagnes toujours vertes de la west Coast, les plages de sable blanc ou noir, les fjords, les volcans…


Climat :
La température moyenne quotidienne à Wellington - la capitale, au centre du pays - est de 5,9°C en hiver et 20,2°C en été. Le climat de la Nouvelle-Zélande est globalement tempéré, étant de type océanique ; les températures oscillent entre 0°C et 30°C. Les conditions climatiques varient beaucoup selon les régions, de très humide dans la région de West Coast sur l'île du Sud à semi-aride dans le bassin de Mackenzie de l'intérieur du Canterbury et subtropical au Northland. Des principales villes du pays, Christchurch est la plus aride, ne recevant que 640 mm de précipitation par an, tandis qu'Auckland, la plus humide, reçoit presque le double. Auckland, Wellington et Christchurch ont toutes une moyenne annuelle de 2 000 heures de soleil.

Agriculture :
L'agriculture a été et reste l'industrie d'exportation la plus importante de la Nouvelle-Zélande. Dans l'année allant de juin 2006 à juin 2007, les produits laitiers comptaient pour environ 21 % du total des exportations. La viande comptait 13,2 %, le bois 6,3 %, les fruits 3,5 % et la pêche 3,3 %.
Environ un sixième des exportations néo-zélandaises sont des produits provenant de vaches laitières : poudre de lait, fromage, beurre et mélange protidique. Il y a plus de 4 millions de vaches laitières, principalement dans l'île du Nord (particulièrement dans les régions de Waikato et Taranaki). La laine, autrefois l'exportation la plus importante dominant l'économie, est moins importante depuis les années 1960 et la baisse des prix ; aujourd'hui la moitié des exportations de viande, qui compte un dixième des exportations totales, sont de viande ovine. Les élevages de mouton sont principalement situés dans la région de Canterbury. Le bétail est rarement logé à l'intérieur d'édifices, étant généralement laissé dans les pâturages.
Dans les années 1970 on essaya de diversifier l'agriculture, menant à l'établissement d'élevages de cerf, chèvre et porc ; dans les années 1990, l'élevage de chèvre et de porc décline. L'élevage de poule est important au niveau national. En 2000 il y eut 5 000 fermes d'apiculture produisant en tout 9 000 tonnes de miel.
En ce qui concerne les plantes utiles, le blé et l'orge dominent le marché national ; ils sont cultivés surtout au Canterbury. Parmi les fruits les plus importants on trouve la pomme (particulièrement dans Hawke's Bay, le kiwi (Bay of Plenty), le raisin et les avocats (Bay of Plenty et Northland). La viticulture devient de plus en plus importante, les régions pionnières étant Marlborough, Hawke's Bay et Gisborne. En 2001 il existait 382 vignobles, dont les exportations atteignirent $200 miliions.


Faune :
Les forêts furent autrefois habitées par diverses espèces de mégafaune, dont plusieurs oiseaux incapables de voler, comme la moa. Aujourd'hui plusieurs autres oiseaux, dont le kiwi, le kakapo et le takahé, sont tous en danger d'extinction. Il y a d'autres oiseaux notables : l'aigle géant de Haast (éteint), le nestor superbe (« kākā » en maori), et le kéa. Les reptiles sont représentés par les scinques, les geckos, et les tuatara, fossiles vivants. Il y a également quatre espèces de Leiopelma (amphibiens) et une seule espèce d'araignée venimeuse, la katipo, rare et habitant les régions côtières ; il n'y a aucune espèce de serpent en Nouvelle-Zélande. Il y a beaucoup d'espèces endémiques d'insectes, dont une, le weta, peut devenir aussi grande qu'une souris et représente l'espèce d'insecte la plus lourde du monde.
On trouve également beaucoup d’opossums dans les forêts. Ceux-ci sont à l’origine de trois problèmes majeurs en Nouvelle-Zélande : la transmission de la tuberculose bovine, la déforestation et la prédation.
Des mammifères marins sont aussi présents dans les eaux côtières de Nouvelle-Zélande. Entre autres à Kaikoura, il est possible d’observer cachalots et baleines à bosse, dauphins, orques et de nombreuses colonies de phoques à fourrure. Le sud-est de l’Ile du Sud possède, lui, des colonies d’albatros et de pingouins à yeux jaunes.


Flore :
Avant l'arrivée des humains environ 80 % des terres étaient recouvertes de forêt. Les deux principaux types de forêt qu'on rencontre aujourd'hui sont celles peuplées majoritairement de podocarpes et/ou de kauri géants, et dans les régions à climat plus frais par les Nothofagus, genre d'arbres proche des hêtres de l'hémisphère nord. Les autres types de végétation sont celles des plaines et des régions subalpines, ainsi que les arbustes entre les plaines et les forêts. Les fougères du pays sont également très connues (une espèce, Cyathea dealbata, étant devenue symbole du pays ainsi que de son équipe nationale de rugby à XV), ainsi que les étonnantes mégaherbes des îles sub-antarctiques du pays.


Diversité ethnique :
La population est majoritairement d'origine européenne, les Maori étant la minorité la plus nombreuse. Les peuples d'origine polynésienne non-maori ainsi que les asiatiques forment également d'importantes minorités, particulièrement dans les régions urbaines.
Environ 78 % de la population dit s'être identifié avec des groupes ethniques européens. La plupart des Néo-Zélandais d'origine européenne ont des ancêtres
Britanniques ou Irlandais, mais il y a eu une immigration importante des Pays-Bas, de la Dalmatie, de l'Italie et de l'Allemagne, ainsi qu'une immigration européenne indirecte par l'Australie, l'Afrique du Sud, et l'Amérique du Nord.
Les Maori forment l'ethnie non-européenne la plus importante, soit 14,6 % de la population lors du recensement de 2006. Les personnes peuvent s'identifier avec plus d'un groupe ethnique sur les recensements nationaux ; 53 % des Maori s'identifièrent comme uniquement d'origine maori.
Les personnes revendiquant des origines asiatiques forment 9,2 % de la population en 2006, une augmentation considérable depuis 2001, où ils étaient 6,6 %. En outre, 6,9 % de la population dit avoir des origines polynésiennes non-maori, mélanésiennes ou micronésiennes, une augmentation de 0,4 % depuis 2001.


Voilà pour ce qui est des petites infos sur la Nouvelle-Zélande. Ca fait pas de mal de se cultiver un petit peu!
J'espère vous avoir donné un petit aperçu de ce pays qui m'a l'air d'être magnifique.En tout cas, j'ai hâte d'y être et j'espère pouvoir faire le tour de toutes les merveilles de la Nouvelle-zélande.

Publié dans Divers

Commenter cet article

Magali 25/03/2008 22:28

Ca à l'air super ton séjour avec un maximum d'imrpovisation et des rencontres sensationnelles.
Profites en à fonds! J'ai plus l'âge pour faire ça moi!
Je suis très fière de voir que mes p'tits stagiaires sont bien dégourdis et qu'ils prennent leur vie en main.
Bisous.

valoo 22/01/2008 21:11

c'est trop cool ton blog!vivement qu'il y ait des photos!!
j'irais voir tous les jours!!